David Graeber pour un communisme au quotidien

Article publié initialement sur Le Comptoir le 11 décembre 2014.

6913934022_1b75d01378_kFigure désormais incontournable d’Occupy Wall Street, l’anthropologue David Graeber est devenu, au sein du monde anglo-saxon, le représentant d’une nouvelle forme de pensée critique d’inspiration libertaire. Dans son livre consacré à l’histoire de la dette, l’intellectuel américain s’attaque à l’idée d’Homo œconomicus, en cherchant à reconstruire la façon dont la langue du marché a progressivement envahi toutes les dimensions de la vie humaine.

Lire l’article sur le blog le Comptoir.

Publicités

A propos Romain Masson

Ancien enseignant d'histoire-géographie, passionné par le débat d'idées, je tente de penser en dehors des clous pour comprendre un monde devenu complètement fou. Je continue de croire que le savoir et la culture sont le meilleur rempart à la bêtise.
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s