Une expérience de socialisme utopique en Amérique : Étienne Cabet et la cité d’Icarie

Article initialement publié sur le site le Comptoir le 11 février 2015.

Depuis la fin de la Guerre froide, les États-Unis sont perçus par le reste du monde comme un parangon du capitalisme libéral, du consumérisme et de l’explosion des inégalités qui caractérisent notre époque. Le combat mené par l’Oncle Sautopia1m pendant un demi-siècle contre toutes les expériences marxistes de la planète a fortement contribué à cette image d’un pays viscéralement imperméable au socialisme. Imagine-t-on aujourd’hui qu’au XIXe siècle, l’Amérique constituait  une terre de prédilection pour certains socialistes qui firent le choix de quitter le Vieux Continent afin de vivre leur idéaux ? La cité d’Icarie, expérience menée par Étienne Cabet et ses disciples, en est sans doute l’exemple le plus parlant.

Lire l’article sur le Comptoir

Publicités

A propos Romain Masson

Ancien enseignant d'histoire-géographie, passionné par le débat d'idées, je tente de penser en dehors des clous pour comprendre un monde devenu complètement fou. Je continue de croire que le savoir et la culture sont le meilleur rempart à la bêtise.
Cet article a été publié dans Histoire et mémoire, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s