Enseignement de l’histoire : renouvelons le récit national

Article initialement paru sur le site le Comptoir le 15 mai 2015

À chaque nouveau programme scolaire d’histoire, son lot de polémiques. Les uns dénoncent la disparition du « roman national », en soutenant qu’on enseignerait trop l’islam e"La Liberté guidant le peuple."t la colonisation aux dépens de Louis XIV et Napoléon. D’autres se réjouissent qu’à l’heure de la mondialisation et du multiculturalisme, on en finisse enfin avec une histoire de France dépassée parce qu’abordée exclusivement à travers le prisme national. Mais sommes-nous vraiment obligés de choisir entre les nostalgiques d’une histoire mythique qui rejettent toute évolution et ceux pour qui l’idée même de récit national constitue un travers réactionnaire ?

Lire l’article sur le Comptoir

Publicités

A propos Romain Masson

Ancien enseignant d'histoire-géographie, passionné par le débat d'idées, je tente de penser en dehors des clous pour comprendre un monde devenu complètement fou. Je continue de croire que le savoir et la culture sont le meilleur rempart à la bêtise.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s